22 octobre 2017

Comment trouver un concept qui claque pour votre futur restaurant ?

trouver-un-concept-pour-son-restaurant

Ca y est. Vous avez lu le manifeste de notre nouveau programme pour ouvrir un restaurant en trois mois et vous avez fait notre quizz pour mieux vous connaître avant d’ouvrir un restaurant : vous êtes plus motivés que jamais pour concrétiser votre projet. Cette fois, la Frégate est là pour vous aider à bien figer votre concept et à trouver votre cible.

Vous en êtes encore au tout début d’une belle aventure.

Même si votre projet est encore en cours et que vous avez le temps, notez bien vos idées d’endroits, de décoration, de menus, de spécialités, le style de restauration qui vous plaît. Observez, faites un benchmark des tendances !
Vous en êtes encore au tout début d’une belle aventure. Trouvez un esprit fil conducteur qui restera le même mais qui pourra s’adapter sans cesse aux demandes nouvelles des consommateurs, et à vos inspirations du jours.

La première étape consiste à trouver le nom : c’est ce qui va vous distinguer. Comment choisir son nom de restaurant ? Faîtes-vous plaisir. Votre nom doit :

  • Vous ressembler, à vous, et à l’identité du projet. L’association doit être évidente.
  • Être original, il sera vu sur la devanture, il doit accrocher les passants.
  • Être mémorisable et accrocheur. Plus c’est court, plus c’est efficace !
  • Être facilement trouvable sur internet.

Grégoire de Scorbiac, co-fondateur de Canard Street, vous donne quelques conseils.

Comment avez-vous créé ce concept ?

Grégoire : « L’idée est venue à Hong Kong : Nicolas mon associé, a goûté à la street food de canard asiatique. En France, c’est un produit que l’on ne mange pas tous les jours, il s’agit d’un produit noble, qui évoque les fêtes de fin d’année. Pourtant, le canard est l’un des produits préféré des français ! On a donc décidé de revisiter ce produit et d’ouvrir un restaurant de street food de canard. On a commencé à Lille, au marché de Wazemmes en septembre dernier, et là, on réfléchit à une prochaine ouverture 😀 »

Comment avez-vous choisi le nom et le logo?

Grégoire : « Le nom doit bien refléter l’état d’esprit. On voulait moderniser, revisiter et démocratiser le canard, mais sans le dénaturer : on a très vite choisi le nom Canard Street. Un peu de french touch, pour que la marque soit exportable, identifiée à un produit français, et que cela plaise à l’étranger. Le mot Street souligne quant à lui le côté parallèle, étranger, abordable. Ensuite, on a vite trouvé un logo adapté. Notre conseil pour trouver un logo? Expliquez bien votre projet et votre histoire à un graphiste. Nous avons commencé par 10 logos, puis, 3, puis nous avons eu le coup de cœur pour un mix des 2 derniers. Nous avons laissé notre graphiste très libre et je pense que nous avons bien fait. Chacun ses compétences ! »

logo-restaurant-canard-street Logo de Canard Street

Pour réussir à créer un concept qui cartonne, il faut bien définir au préalable les valeurs du restaurant. Il faut trouver un juste milieu entre ce qui vous inspire parmi les tendances du moment, et une grande part d’innovation. C’est là que vous pourrez vous différencier et bien réussir à définir votre cible. N’essayez pas de plaire au plus grand nombre, en proposant une cuisine simple et universelle par exemple. Essayez au maximum de parler de votre projet, de questionner vos proches. Vous pouvez par exemple créer une campagne de crowdfunding. Consultez notre vidéo sur le crowdfunding avec Augustin de KissKissBankBank. En effet, si le crowdfunding c’est avant tout outil de financement et de communication pour ouvrir son restaurant, c’est également un très bon moyen pour valider l’engouement de votre propre cercle (famille, proches et amis) et d’une large communauté pour votre concept.

Comment avez-vous défini votre cible ?

Grégoire : « On voulait revisiter le canard, qui est un produit cher. Donc par définition, on est quand même limités par le coût matière. La règle d’or pour un restaurateur, c’est de vendre un plat trois fois le coût matière. On ne peut pas vendre un magret de canard 7 euros, cela ne rassure pas nos clients 😁. Nous, on propose un plat + accompagnement à 12 euros : ce qui n’est pas cher pour du canard, mais ce qui reste cher pour de la street food. On s’adresse donc à une clientèle CSP +»

Prenez votre temps et soyez sérieux. C’est grâce à votre bonne connaissance de votre clientèle que vous pourrez mieux choisir votre lieu, établir une carte, définir votre politique de prix et une stratégie de communication efficace.
Le concept doit donc être simple, facile à comprendre. Plus votre réflexion sera aboutie et mûre, plus vous aurez de chances de réussir et de trouver des sources de financement.

Vous voulez nous écrire pour nous parler de votre futur concept ? Rejoignez le groupe Facebook La Frégate ou envoyez un message à hello@lafregate.co, on vous donnera un feedback !

Cet article vous a plu ? Ne manquez pas le prochain cours en vous inscrivant à La Frégate !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *