22 octobre 2017

Mieux se connaître avant d’ouvrir un restaurant

se-connaitre-avant-ouvrir-son-restaurant

De nombreuses personnes rêvent d’ouvrir un jour un restaurant. Nous avons réalisé un micro-trottoir qui n’en dit pas moins. Vous vous reconnaissez ?

Vous êtes animé(e) par cette passion, mais vous n’osez pas franchir le cap car les démarches vous semblent complexes et interminables. Tout d’abord, commencez par faire ce test pour voir où vous en êtes et faire une petite introspection. Ensuite, si vous voyez que vous êtes suffisamment motivé(e) et prêt(e), le reste s’apprend et se travaille. Suivez attentivement le programme « Devenez restaurateur en 3 mois » de la Frégate, pour ne manquer aucune étape.

Ouvrir un restaurant c’est avant tout une aventure personnelle.

Avant de réfléchir à votre tout nouveau projet, il faut faire un bilan personnel. Êtes-vous patient(e) ? Comment gérez vous le stress ? Êtes-vous prêt(e) à passer des journées debout ? Avez vous de quoi contribuer ? Le projet est il compatible avec votre vie personnelle ?
Vous pouvez commencer par faire ce test que nous avons réalisé pour vous !

Qu’est ce qui vous pousse à ouvrir un restaurant ?

◆ J’en ai marre de travailler, je veux tout quitter pour ne plus avoir de supérieur
• Je suis passionné(e) par la cuisine depuis que je suis né(e)
■ J’ai un concept en tête qui va cartonner
★ J’ai rencontré un associé avec qui on pourrait ouvrir un super restaurant

Connaissez vous le milieu de la restauration ?

◆ Non, mais j’adore cuisiner
• J’ai un diplôme en cuisine/ hôtellerie mais pas beaucoup d’expérience
■ Non, mais j’aime beaucoup aller au restaurant et je pense avoir en tête une idée de concept
★ Pas d’études, mais j’ai eu de nombreuses expériences dans le milieu

Avez-vous un associé ?

◆ Je suis en train de le chercher
• Oui ! C’est mon meilleur ami, on se connaît très bien
■ Oui, on a déjà travaillé ensemble, nous avons un bon relationnel
★ Nous sommes trois, tous plutôt complémentaire, l’un est bon en cuisine, l’autre en gestion, et moi en communication

Êtes-vous disponible pour vous lancer ?

◆ Oui, je viens de quitter mon travail et j’ai du temps libre
• J’ai un travail important mais je gère les deux en même temps
■ J’ai des enfants en bas âge donc je ne suis pas disponible à 100%
★ J’ai déjà mis de l’argent de côté et je prépare ce lancement depuis longtemps

Avez-vous de l’argent de côté à investir?

◆ Non, très peu, mais je vais emprunter et trouver des investisseurs !
• Mon associé a de quoi investir en très grande partie, nous allons organiser le budget ensemble dans un second temps
■ Cela va surtout dépendre du local que nous trouverons
★ Cela fait des années que je mets de l’argent de côté, la banque peut financer une partie, nous avons déjà étudié cela ensemble

Avez-vous une idée précise du restaurant que vous voulez ouvrir ?

◆ Rien de précis, mais j’ai tant d’idées !
• Peu importe le style, je sais très bien cuisiner et j’ai un bon relationnel
■ Je guette les nouveaux concepts qui marchent, j’ai beaucoup étudié le marché, je suis en train de réfléchir à cela
★ Je suis en train de tester mon concept, j’attends d’avoir tous les retours de mes proches

Nous avons établi quatre différents profils de restaurateurs. En fonction de vos réponses, regardez où vous vous situez! C’est surtout un test qui vous aide à vous poser les bonnes questions et vous situer par rapport à l’avancement du projet. Ne vous inquiétez-pas, on ne remet pas en cause vos compétences, on vous aide surtout à prendre la bonne direction et à avoir clé en mains un maximum d’outils!

Les résultats…

Vous avez une majorité de ◆ : Vous avez plein d’idées, mais peut-être que vous prenez encore le projet à la légère. N’hésitez pas à vous mettre à niveau en faisant une formation de type hôtelière ou encore un CAP. L’expérience et la bonne connaissance du milieu et du métier sont primordiales !
Vous avez une majorité de • : Vous avez du caractère, des idées, un bon relationnel, autant d’atouts importants. Cependant, vous risquez de ne pas assez anticiper la dureté du métier de restaurateur. Essayez d’aller sur le terrain, pour ne pas faire d’erreur. N’allez pas trop vite, mieux vaut prendre un peu de temps pour s’assurer de bien réussir !
Vous avez une majorité de ■ : Vous avez l’air bien en place et au courant de ce qui vous attend. Mais, essayer davantage de vous rapprocher de l’univers de la restauration. Êtes-vous prêt à sacrifier 100% de votre temps quotidiennement ? Continuez votre étude, vous êtes sur la bonne voie mais il faut consolider tout cela.
Vous avez une majorité de ★ : Bravo, vous avez fait un beau travail de recherche jusqu’ici. Continuez ainsi! Suivez la Frégate, pour être sûrs de ne rien rater!

Voilà, vous êtes en bonne voie, dans un état d’avancement plus où moins lointain. N’idéalisez pas le métier de restaurateur, renseignez-vous bien. Comme nous l’avons souligné, il faut impérativement avoir une expérience en salle pour comprendre la difficulté du métier, les attentes des clients. On vous demande non seulement d’apprendre à cuisiner, mais aussi de savoir gérer et accueillir. Comme nous le disions dans notre précédent article : Être restaurateur c’est être entrepreneur. Et être entrepreneur c’est être passionné et polyvalent.

Enfin, développez votre connaissance du secteur : lisez la presse spécialisée pour comprendre les tendances de marché, les innovations, les nouveaux acteurs, les chiffres, les habitudes de consommation.. … Au niveau national mais surtout près de votre cible. Suivez attentivement notre programme, car dans quelques mois, vous serez rodés et prêts ! 💪

Cet article vous a plu ? Ne manquez pas le prochain cours en vous inscrivant à La Frégate !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *